Où acheter des vinyles d'occasion ?

Lorsque l'on se lance dans le vinyle, une des premières questions que l'on est amené(e) à se poser est sans doute de savoir où acheter des vinyles ? En fait, si l'on est un tant soit peu porté sur la chose (la musique ...), on est en théorie "aware" que le vinyle neuf est aujourd'hui disponible de partout; je viens par exemple pas plus tard que ce matin, d'acheter quleuqes vinyles dans un magasin Action, c'est vous dire.. Mais pour ce qui est du vinylee d'occasion, les choses se gâtent quelque peu.

Les vinyles d'occasion chez le disquaire

Eh oui, le meilleur moyen de trouver des vinyles d'occasion reste le disquaire. Si vous êtes nouveau dans le hobby du disque, sachez que les disquaires n'ont pas du tout disparu, bien qu'ils aient pas mal souffert au cours des années 2000 : le rebond du vinyle depuis une dizaine d'années a clairement permis à de nombreuses boutiques de disques de survivre ou de prospérer (je ne pense pas que l'on devienne riche en vendant des disques soit dit en passant). Retrouvez la liste des disquaires de France sur Vinyle Actu.

Il est intéressant pour plusieurs raisons d'acheter ses vinyles d'occasion chez un disquaire : 

  • En général, le disque a été nettoyé ou vérifié, et le disquaire aura apposé une petite étiquette indiquant l'état de la pochette, mais plus important, l'état du disque. Ainsi, vous saurez rapidement si le disque est à minima VG+ (grade minimum selon moi pour un disque d'occasion)
  • Vous pourrez écouter, la plupart du temps, le vinyle avant de l'acheter : il vous suffira de demander au disquaire, qui en général, dispose d'une ou plusieurs platines dans son échoppe
  • Les prix ne sont pas forcément plus élevés qu'ailleurs : c'est en effet une légende de penser que les disquaires vendent leurs disques beaucoup plus cher qu'ailleurs. Il m'est arrivé de trouver de nombreux disques d'occasion à prix très correct chez les disquaires
  • Vous aurez le plaisir de fouiller de bacs de vinyles organisés, la plupart du temps par genre puis par artiste : très pratique lorsque l'on a pas vraiment le temps et que l'on est assez au clair sur ce que l'on cherche
  • Vous aurez la possibilité d'échanger avec votre disquaire, qui saura peut-être vous aiguiller vers d'autres groupes qui pourraient vous plaire... vous conseiller quoi !

A ce propos, je vous invite à vous abonner au groupe Public Facebook "Soutiens ton disquaire", lancé il y a quelques temps par Monsieur Vinyle : vous pourrez y échanger avec d'autres passionnés, ainsi qu'avec des disquaires directement.

Acheter des vinyles d'occasion sur les vide-grenier

Soyons honnêtes, le vide grenier, ce n'est pas fait pour tout le monde. Si vous souhaitez simplement vous ballader en famille au soleil, passer du bon temps et que vous êtes hyper zen sur le fait de rentrer bredouille, alors ce qui suit est fait pour vous.

En effet, c'est devenu de plus en plus difficile de trouver du vinyle en vide-grenier : il y a 10 ans, lorsque je me lançai dans le vinyle, il était vraiment facile de trouver de supers disques en brocante. Pas forcément des trucs hyper rares, mais une très grande partie du catalogue de rock standard par exemple (Police, Dire Straits, Rolling Stones, etc) se trouvait tout de même de manière assez récurente à prix plus que correct, en gros entre 1 et 5€. Aujourd'hui c'est une autre paire de manches.

Le retour en force du vinyle depuis une dizaine d'anées a généré une hausse conséquente de la demande du disque d'occasion, et a aiguisé les appétits des revendeurs et autres, voyant dans notre chère galette noire une source de profit non négligeable. En conséquence, il est de plus en plus rare d'arriver à trouver des vinyles sympa et pas chers sur les vide greniers; je ne dis pas que ce n'est pas possible, je dis juste que globalement, vous ne trouverez pas grande chose après 6H du matin.

Si vous souhaitez tout de même tenter le coup, voici quelques conseils : 

  • Levez-vous tôt, très tôt : les bonnes affaires se feront la plupart du temps avant le déballage, il vous faudra y aller à la lampe torche, et demander aux gens qui vident leur voiture s'ils ont des disques à vendre. C'est triste, mais c'est comme ça.
  • Les meilleurs affaires que j'ai pu faire, je les ai faites sur des petites vide-greniers, à la campagne : ces événements attirent en général moins de monde, et donc, statistiquement, moisn de collectionneurs et/ou revendeurs. En revanche, il y aura moins d'exposants, et vous aurez donc moins de chances de tomber sur des gens revendant leurs vinyles.
  • Lorsque vous acheter un disque, pensez bien à àvérifier l'état du disque d'une part, et d'autre part, qu'il s'agit bien du bon vinyle qui se trouve dans la pochette : oui, celà parait bête, mais je mets ma main à couper que c'est arrivé au moins une fois à tout collectionneur de vinyles.
  • Enfin, comme expliqué en préambule, restez zen : il n'est vraiment pas rare de rentrer bredouille d'un vide grenier, alors si vous n'aimez pas chasser le vinyle très tôt et que le fait de rentrer bredouille vous met en colère, ne perdez pas votre temps à chasser du vinyle en vide grenier.

Le site https://vide-greniers.org/ regroupe la liste des vide greniers prés de chez vous, n'hésitez pas à le consulter régulièrement.

Les vinyles d'occasion en foire aux disques

En tant que collectionneur, la foire aux disques reste mon moyen favori pour ce qui est de me procurer de nouveaux disques : ces conventions regroupent de nombreux professionnels du vinyle, ou même parfois des particuliers revendant une partie de leur collection.

Vous y trouverez en grande majorité des vinyles d'occasion mais les vendeurs proposent aussi parfois quelques disques neufs. Les prix varient très largement d'un vendeur à l'autre, mais le fait que l'offre soit regroupée au même endroit a plutôt tendance à maintenir un niveau de prix raisonnable. De plus, si vous achetez plusieurs disques au même vendeur, vous pourrez demander une petite ristourne, sans abuser, ce qui n'est pas vraiment envisageable dans une boutique.

Ce qui me plaît le plus en foire aux disques reste le fait d'avoir des dizaines et des dizaines de bacs à fouiller, parfois des bacs de petits prix, parfois des bacs de disques plus rares, triés de manière plus ou moins savante.

J'aodre également le contact avec les vendeurs et avec les autres collectionneurs : les gens sont zens, ouverts et la plupart du temps très sympa : j'ai rencontré de nombreux collectionneurs que je retrouve chaque année autour d'une bière ou d'un café, toujours sur les mêmes conventions, et ça, c'est vraiment super sympa !

Vous trouverez des listes de foires aux disques sur vinyle-actu, PG Plastique, ou encore CDandLP.

Par ailleurs, plusieurs Youtubeurs racontent leurs périples en foire aux disque, ici ou ici par exemple.

Acheter des vinyles chez Emmaeus ou en resourcerie

Je ne vais pas vous le cacher, par expérience, c'est là que vous ferez les meilleures affaires : même si celà a tendance à évoluer au fil des années, les resourceries type Emmaeus ne trient pas vraiement les vinyles, et les vendent tous au même prix, entre 1 et 2€ la plupart du temps.

Certes, il vous faidra de la persévrance, car le filon est connu et de très nombreux collectionneurs et revendeurs cherchent des vinyles dans ces établissements, mais parfois, en arrivant au bon moment, et lorsque les planètes sont alignées, il vous arrivera de faire de très bonnes affaires.

Il m'est arrivé de trouver de superbes disques des Beatles, de Queen, de Led Zeppelin, de Police ou encore d'Iron Maiden au Emmaeus de mon patelain, pour 1,50€.

Vous retrouverez sur le site d'Emmaeus la liste de tous leurs établissements en France.

Acheter des vinyles d'occasion sur Internet

Le sujet est tellement vaste que je ne vais pas m'apesantir ici. Sachez tout simplement qu'il existe des centaines de sites et places de marché sur lesquelles vous pouvez acheter des vinyles d'occasion, parmi lesquelles je citerai CDandLp, une plateforme française de mise en relation entre vendeurs et acheteurs, et Discogs, son équivalent suédois, et à ce jour, la plus grande plateforme dédiée au vinyle sur le net.

Quoi qu'il en soit, et pour conclure, n'oubliez pas avant d'acheter un disque de bien vérifier son état, et souvenez-vous que le meilleur prix est celui qui vous rend heureux !